Martine en bateau

Martine en bateau

Gabrielle-17 est dans un périple en mer avec Class Afloat, à bord du Gulden Leeuw. Pendant 9 mois elle voyagera à bord d'un voilier de 70,1 m en explorant les prots d'Europe, d'Afrique et d'Amérique tout en complétant sa 12e année de secondaire. 

Accompagnée de 36 autres élèves de niveau secondaire et universitaire provenant du Canada et de partout ailleurs dans le  monde (États-Unis, Pays-Bas, Allemagne, Kenya…) , elle aura la chance d’apprendre à naviguer, puis de découvrir et d’explorer les différentes cultures et facettes de notre monde.

Vous pouvez suivre son périple sur le lien

ici

Une bactérie qui ne résiste pas aux autres antibiotiques...

Une bactérie qui ne résiste pas aux autres antibiotiques...

Découverte sur une femme souffrant d'une infection urinaire, une « super-bactérie » inquiète les autorités sanitaires américaines. MRC-1 résiste à tous les antibiotiques.

C'est une première. Aux États-Unis, MCR-1, une « super-bactérie » ultrarésistante, a été identifiée chez une femme de 49 ans souffrant d'une infection urinaire. Cette infection aurait été provoquée par une souche mutante de la bactérie E. Coli qui résiste à tous les antibiotiques, y compris celui considéré comme la dernière ligne de défense, le Colistine (lire en encadré).

« C'est un antibiotique ancien mais le seul encore efficace contre cette bactérie cauchemardesque », a expliqué le Dr Thomas Frieden, directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Un taux de mortalité pouvant aller jusqu'à 50 %Dans une étude publiée ce jeudi dans la revue médicale Antimicrobial Agents and Chemotherapy, les experts américains expliquent que cette bactérie ultra puissante avait déjà fait ses preuves en Europe et en Chine chez des humains, mais aussi des animaux.

Mais la première détection aux États-Unis de MCR-1, redoutable agent pathogène, serait, dixit les chercheurs, « un signe avant-coureur de l'émergence d'une bactérie résistante à tous les antibiotiques ». Avec un taux de mortalité pouvant aller jusqu'à 50 %, MCR-1 est considérée par les CDC comme l'une des plus grandes menaces de santé publique.

Pour un meilleur usage des antibiotiquesLe Dr Frieden, qui intervenait jeudi devant le Club de la presse de Washington, a même assuré : « nous risquons de revenir à un monde pré-antibiotique »« Nous devons faire de très gros efforts pour protéger l'efficacité des antibiotiques pour notre génération et celle de nos enfants », a ajouté l'expert, plus qu'inquiet.

Un docteur qui a ainsi lancé un appel au développement de nouvelles classes d'antibiotiques et à des mesures plus efficaces pour sensibiliser à un meilleur usage de ces médicaments largement surprescrits par les médecins. Pour rappel, selon plusieurs études, le mauvais usage des antibiotiques est la principale cause du développement de la résistance microbienne. Jusqu'à 30 % des antibiotiques oraux prescrits en consultation par des médecins aux États-Unis sont inappropriés.

La Colistine est commercialisée depuis 1959 pour traiter des infections provoquées par des bactéries E. coli, la salmonelle et des acétobacters responsables de la pneumonie et de graves infections du sang. Elle avait été abandonnée pour traiter les humains dans les années 1980 en raison de sa forte toxicité pour les reins mais a continué à être largement utilisée pour le bétail, surtout en Chine.

Un guide santé à l’intention des voyageurs canadiens

Le gouvernement du Canada a créé la présente brochure pour vous aider à protéger votre santé lorsque vous voyagez ou vivez à l’étranger. Elle comprend de l’information essentielle sur les risques pour la santé des voyageurs, sur les mesures préventives à prendre avant, pendant et après votre voyage, sur la façon de gérer une urgence de santé à l’étranger et sur l’accès aux services consulaires en cas d’urgence médicale.

Nous vous encourageons à prendre des mesures pour réduire les risques de maladie et d’accident pendant votre séjour à l’étranger. Grâce à un minimum de connaissances et de préparation, vous pouvez vous protéger contre de nombreuses causes communes et évitables de maladies des voyageurs.

Téléchargez le document ici

Semaine nationale de promotion de la vaccination – 23-30 avril 2016

Semaine nationale de promotion de la vaccination – 23-30 avril 2016

Message de la ministre de la Santé : Semaine nationale de promotion de la vaccination – 23-30 avril 2016

C'est avec plaisir que le Canada se joint aux pays de l'Organisation panaméricaine de la santé et à d'autres pays de partout au monde pour marquer la Semaine nationale de promotion de la vaccination du 23 au 30 avril.

L'immunisation sauve des vies. À l'échelle mondiale, l'Organisation mondiale de la Santé estime que la vaccination permet de prévenir chaque année de deux à trois millions de morts.

Des taux de couverture vaccinale élevés chez les Canadiens jouent un rôle essentiel pour garder les collectivités et les personnes en santé, en particulier les enfants et les personnes immunovulnérables. Et même si des maladies autrefois répandues sont maintenant rares, il y a encore des cas de maladies évitables par la vaccination au Canada.

C'est pourquoi le gouvernement du Canada a annoncé dans le budget 2016 qu'il versera 25 millions de dollars sur cinq ans pour améliorer les taux de couverture vaccinale au Canada. Grâce à ce financement, l'Agence de la santé publique du Canada mettra à jour les objectifs nationaux de couverture vaccinale et les cibles pour les maladies évitables par la vaccination, améliorera la capacité du Canada à identifier les personnes sous-immunisées ou non immunisées et créera un programme ciblé pour améliorer l'accès à la vaccination et les taux de vaccination.

À titre de ministre fédérale de la Santé, j'encourage tout le monde à tenir ses vaccins à jour pour se protéger, protéger sa famille et protéger sa collectivité grâce à l'immunisation.

L'honorable Jane Philpott, C.P., députée